Mises à jour algorithmiques Google: quelles actions mettre en place si vous avez été impacté ?

5-08-2020

Aujourd’hui, aucune entreprise ne peut ignorer l’importance des moteurs de recherche dans leur stratégie de développement des affaires. Dans ce domaine, Google est le leader incontesté. Avec ses 3.5 milliards de recherches chaque jour (source: Internet Live Stats), le géant de la Silicon Valley représente plus 92% du marché mondiale (source: statcounter). Et avec le confinement lié à la COVID 19, le Web est devenu le principal canal pour interagir avec les clients. En effet, la majorité des magasins physiques étant fermés, les utilisateurs ont privilégié les achats et autres interactions en ligne. Durant cette période, nous ne sommes certainement pas les seuls à avoir observé une hausse significative des performances e-commerce de nos clients.
Afin d’arriver à ces résultats, les sites doivent tout de même répondre aux exigences des moteurs de recherche s’exprimant à travers les facteurs analysés par leurs algorithmes.

Des moteurs de recherche de plus en plus pointilleux et complexes


À leurs prémices, les résultats des moteurs de recherche proposés n’étaient toujours pas à la hauteur de l’attente de l’internaute. En effet, ils étaient plutôt limités quant à leur capacité à suggérer des résultats de qualité. De plus, il était facile de les manipuler avec des techniques simples comme le keyword stuffing ou le cloaking. Au fil des années, ils se sont grandement améliorés avec l’intégration de plusieurs algorithmes qui bonifient la pertinence leurs résultats. En outre, avec ceux-ci sont arrivés les premières pénalités punissant tous les sites Web contrevenant aux consignes édictées par les moteurs de recherche comme Google.


Afin de toujours proposer des réponses pertinentes par rapport aux intentions de recherche et en adéquation avec les améliorations technologiques, ces algorithmes font l’objet de mises à jour majeures ou mineures. En effet, rien qu’en 2018, Google en a fait 3 234, ce qui représente 10 mises à jour quotidienne.


Si vous avez été impacté par celles-ci, vous vous posez certainement la question de savoir quoi faire pour redresser la situation? À travers cet article, nous allons tenter de vous apporter une réponse claire sur les éléments à améliorer.


Google et son armada d’algorithme


Comme nous l’avons abordé dans l’introduction, Google est composé de plusieurs algorithmes dont 8 majeurs. Afin de mieux cerner les enjeux SEO, il est important de connaître leur fonctionnement. Fait amusant concernant ceux-ci, Google leur donne souvent des noms d’animaux. Voici les principaux algorithmes développés par Google ces dernières années :

  • Panda (2011) : mesure la qualité du contenu des pages Web et lutte contre le plagiat, le contenu dupliqué et tout contenu de faible qualité (ex: Keyword stuffing ou spam généré par les utilisateurs).

  • Penguin (2012) : analyse les liens externes et combat la manipulation de ceux-ci dans le but de leurrer les moteurs de recherche. Afin de contrer certaines techniques black hat comme la création de liens fictifs avec des ancres de texte sur optimisés ou des liens provenant de fermes de lien.

  • Hummingbird (2013) : aide à mieux interpréter les requêtes de recherche des internautes et renforce sa lutte contre le contenu de mauvaise qualité. Contrairement à Panda, celui-ci améliore le traitement du langage naturel reposant sur l’indexation sémantique latente, les termes concurrents et les synonymes.

  • Pigeon (2014) : permet à Google d’améliorer la pertinence de ses résultats locaux. Celui-ci s’appuie sur les facteurs de positionnement comme la qualité d’une page et les citations ou liens externes pour classer les pages pour ce type de résultat.

  • Mobile (2015) : évalue la qualité d’un site pour les supports mobiles. Un site ne proposant pas un affichage adapté verra sa visibilité décroître à partir de ce moment.

  • Rank Brain (26 octobre 2016) : aide Google à comprendre le sens des requêtes grâce à un système d’apprentissage automatique et à fournir de meilleurs résultats de recherche » Cet algorithme se place au troisième rang des facteurs de classement les plus importants.

  • Possum (2016) et Fred (2017) : le premier joue un rôle important sur les résultats locaux garantissant davantage de variations en fonction de la localisation du chercheur. Le second cible les sites web qui violent ses directives et pénalise les sites web créant des articles de faible qualité ayant pour objectif de générer des revenus publicitaires.

Un moteur de recherche en constante amélioration


Comme nous vous le signalons ci-dessus, chaque année Google met en place un nombre important de mises à jour. La grande majorité de celles-ci sont minimes mais quelques-unes ont un impact majeur sur le paysage des pages de résultats. Nous les appelons les ‘’Core Updates’’. En 2020, Google en a effectué trois dont la plus impactante a été mis en ligne début mai.

Tweet de Google: mise à jour algorithme May 2020
Source Twitter – Compte officiel Google

Comme à son habitude, Google n’a pas donné d’informations précises concernant les actions à mettre en place si vous avez subi une baisse de performances. En effet, il n’y a pas de mesures spécifiques et explicites vous indiquant comment récupérer de l’impact négatif sur vos classements. Google a expliqué que celui-ci ne signifie pas forcément que quelque chose ne va pas sur vos pages. Avec de telles indications et un écosystème complexe, il est donc difficile de prendre les bonnes décisions afin d’inverser la tendance.

En revanche, il existe plusieurs recommandations à mettre en place afin de prévenir les impacts négatifs entraînés par ces mises à jour.

Comment se prémunir de baisse de performances organiques provoquées par les mises à jour


La meilleure solution afin de se prévenir de tout impact négatif dû aux changements d’envergures que Google effectue sur ces algorithmes est de créer le meilleur environnement pour les internautes. Cela se traduit simplement par un site web fournissant la meilleure expérience utilisateur possible quel que soit le support et comportant un contenu de qualité répondant aux intentions de recherche. Cette réponse peut vous sembler légère mais beaucoup de sites rencontrent des problèmes touchant ces deux éléments. Voici quelques conseils que nous vous partageons afin d’évaluer si votre site est à risque lors de prochaines mises à jour.

Un contenu de qualité et pertinent pensé pour les utilisateurs


Afin d’évaluer si celui-ci rencontre ou non les attentes des moteurs de recherche, il est important de se poser les bonnes questions.

La première est d’examiner si votre site propose un contenu exhaustif comprenant toutes les informations pertinentes et à jour afin de répondre aux intentions de l’utilisateur (informationnelles, navigationnelles, commerciales ou transactionnelles). Un procédé simple pour trouver des pistes de réponse consiste à analyser les trois premiers résultats organiques apparaissant sur la première page de Google pour des mots-clés ou requêtes que vous ciblez.

La deuxième question qui en découle est de vous demander si votre contenu est original par rapport à celui proposé par vos concurrents. En effet, un contenu similaire ou dupliqué peut avoir des répercussions négatives sur votre visibilité. Les moteurs de recherche ne veulent pas offrir des résultats comportant tous le même contenu. Cela impacterait la pertinence de leurs propositions et leurs utilités aux yeux des internautes.

La troisième et dernière question concernant votre contenu est de savoir si celui-ci présente les informations d’une manière qui donne envie aux internautes de vous faire confiance et qui démontre votre expertise. On ne parle pas simplement de vos pages produits ou services mais aussi des pages fournissant un contenu informatif pour les utilisateurs (ex: guides, foires aux questions, lexiques, etc.). Ce dernier point est souvent négligé par les sites car le retour sur investissement est plus difficile à prouver.

En plus d’un contenu de qualité, il vous faudra proposer un environnement technique optimisé. En effet, durant les dernières années, Google a renforcé ses exigences concernant ses facteurs de positionnement pour tous les éléments influençant l’expérience de l’internaute.

Une expérience utilisateur optimisée


L’optimisation de celle-ci est une des clés du succès pour votre activité en ligne sur long terme. Celle-ci passe tout d’abord par un site se chargeant rapidement. Au fil des années, Google a développé un certain nombre d’outils permettant de mesurer et de rendre compte des performances d’un site web. Dans les derniers mois, il a mis à disposition une documentation afin d’expliquer quels étaient les facteurs importants pour évaluer l’expérience utilisateur d’un site. À partir de 2021, ceux-ci seraient à prendre en compte comme éléments de l’algorithme de pertinence du moteur.

Chacun d’entre eux représente une facette distincte du UX. Celle-ci est mesurable et reflète l’expérience réelle de l’utilisateur. En 2020, l’ensemble de ces éléments se concentre sur trois aspects distincts qui sont le chargement (Largest Contentful Paint), l’interactivité (First Input Delay) et la stabilité visuelle (Cumulative Layout Shift). Chacun de ces facteurs est associé à une métrique qui vous est donnée dans les outils tels que ‘’PageSpeed Insights’’, l’extension chrome ‘’Lighthouse’’ ou dans les rapports de la Google Search Console (Signaux Web essentiels). L’objectif des optimisations est de se rapprocher le plus possible des standards voulus par les moteurs de recherche afin de maximiser les opportunités pour votre présence en ligne ainsi que les conversions générées par votre site Web.

Vous l’aurez compris, couvrir tous ces éléments demande un large champ d’expertise et beaucoup de compétences dans divers domaines. En effet, afin d’optimiser l’ensemble des éléments décrits dans cet article, vous devrez faire appel à des professionnels en développement de site et en marketing Web. Dans le cas où vous voulez optimiser votre stratégie numérique, il vous faudra mettre l’utilisateur ou le client au centre de celle-ci. Afin de vous aider dans cette démarche et d’optimiser vos dépenses, il est préférable de faire appel à des professionnels du Web. Ils vous aideront ainsi à optimiser votre site à travers une stratégie SEO mais aussi à répartir les risques en accompagnant celle-ci de campagnes de publicité sur Google ou les réseaux sociaux.

Next article

Quelle est la stratégie SEO à mettre en place en temps de pandémie afin de renforcer votre visibilité organique

Parlons-nous